Réconciliation nationale : Côte d’Ivoire Tourisme unit les peuples Sénoufo et Bété

IMG 0509 Réconciliation nationale : Côte d’Ivoire Tourisme unit les peuples Sénoufo et BétéDu 18 au 21 novembre dernier, des chefs traditionnels et guides religieux ont participé à une visite découverte organisée par Côte d’Ivoire Tourisme autour du thème de la Culture, Tourisme et Paix.

A Korhogo, la délégation de Nanan Dodo N’dépo, porte-parole et secrétaire général du Conseil supérieur des Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire a pu visiter le village-quartier de Natiokobadara. Dans ce village, la délégation a découvert le boloye qui a tant fait la renommée de Natio. Waraniéné a été le deuxième point de chute de la délégation. Le chef Nanan Dodo N’dépo a, tout le long de ce périple, rappelé à la nécessité de se réconcilier. Parlant de la paix devenue inéluctable pour les Ivoiriens, il a dans les deux sites Sénoufo reconnu que

«nous sommes condamnés à découvrir notre pays pour la paix».

Partout où elle a marqué un arrêt, la délégation venue semer la paix a bénéficié d’attention particulière. Après la région des Savanes, cap est mis sur Gagnoa. Kpapékou est la destination phare. Mais, les civilités au Préfet de Gagnoa ont permis à celui-ci de démontrer qu’il a bel et bien les deux pieds bien fixés dans la tradition.

N’ZiKanga a précisé que :

«l’origine de cette crise, c’est la méconnaissance des uns et des autres qui a développé des préjugés».

Le ministre du Tourisme Charles Aké Atchimon, a été un important soutien dans la mise en œuvre de ce projet gouvernemental. Le Directeur de Côte d’Ivoire Tourisme, Pierre Kouassi Kouamé a mis ses hommes dont, Samagassi Syndou, sous-directeur en charge de la promotion intérieur et des assistants, en mission. A Kpapékou, Nanan Dodo N’dépo a soutenu que :

«nous sommes condamnés à vivre ensemble».

Le préfet de Gagnoa, N’ZiKanga a aussi effectué le déplacement pour soutenir les têtes couronnées dans leur voyage touristique. Il a précisé que l’essentiel au-delà des opinions et des différences, c’est de regarder dans le même sens pour la reconstruction du pays.

Pour une première dans l’histoire de la chefferie traditionnelle, les têtes couronnées ont été pris en compte dans le cadre d’un projet gouvernemental qui leur permet d’aller à la rencontre des populations pour prôner la paix, mais aussi de se parler entre chefs traditionnels.

K. Kouassi Maurice

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Réconciliation nationale : Côte d’Ivoire Tourisme unit les peuples Sénoufo et Bété

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Recherches ayant amené à cette page:

  • la reconciliation nationale en cote divoire

You may also like...

Commentaires

Google+