Qui sommes nous?

Contacts:

Pour nous contacter: contact@verite-reconciliation.org

Pour signaler un abus, une inexactitude: abuse@verite-reconciliation.org

Pour nous envoyer un témoignage, une information ou un lien: temoignage@verite-reconciliation.org

Avertissement

CE SITE N’EST PAS CELUI DE LA COMMISSION CDVR Côte d’Ivoire.

Il n’est pas lié à une quelconque organisation Ivoirienne.

Ce n’est pas un site RHDP,LMP,PDCI,LIDER…

De M. Salvatore Saguès – Amnesty International:

«M. Alassane Ouattara a demandé à la Cour pénale internationale d’enquêter sur l’Ouest du pays. Nous, nous pensons qu’il faut enquêter sur tout ce qui s’est passé depuis 2002, si l’on veut réellement réconcilier les Ivoiriens. Dans les deux camps, pour l’instant, on ne veut voir que ses propres victimes, et l’on continue de nier les exactions. Si les choses restent en l’état, on prépare de nouvelles violences. On a l’impression aujourd’hui que la crise ivoirenne est derrière nous. Or, rien n’est réglé.»

Partageant ce constat, nous avons décidé de créer ce site.

Nous estimons que le fait de ne pas avoir créé de lieu de mémoire depuis notre entrée dans cette zone de turbulences est une des raisons qui nous ont conduits à vivre ce que nous avons vécu en cette année 2011.

002…

Qui a commencé? Qui dit vrai? Qui a fait quelque chose? Qui est coupable? Qui est  innocent?

Chacun d’entre nous a sa part de certitude, sa brique d’histoire….

Apportons nos briques et construisons ici, une « case » pour notre mémoire collective pour les générations futures d’Ivoiriens.

Qui sommes-nous?

Nous sommes des Ivoiriens non liés à un parti politique ou à une organisation mais  soucieux d’apporter notre contribution au processus de paix en Côte d’Ivoire que nous estimons nécessaire et même obligatoire. La Réconciliation ne sera possible que si la société civile s’implique et plus, s’accapare le débat. Les politiques doivent avoir pour mission d’organiser, de rationaliser et surtout d’apaiser les tensions inévitables qui naîtront dans ce processus.

Sans NOUS (Citoyens), la mission est vouée à l’échec. Avec les conséquences que nous pouvons imaginer. Les Ivoiriens (ainsi que des immigrés) ont TOUS été meurtris. Des exactions commises. Des familles entières ont subi des préjudices incalculables. Des personnes connues et surtout des anonymes ont vu et supporté des horreurs.

Ne pas parler, ne pas pouvoir témoigner c’est, ajouter de la rancœur à la souffrance car le silence enferme et la parole libère.

Nous ne voulons plus que cela se reproduise. Pour cela nous pensons qu’ouvrir un espace de parole sur l’Internet est un moyen parmi d’autres d’aider nos concitoyens à apprendre (re)vivre ensemble.

Financement

Il est très important pour tous nos visiteurs quelque soient leurs opinions, partis ou origine ethnique, que ce site n’est en aucun cas lié à un parti politique de la vie ivoirienne.

Nous ne sommes pas financés par qui que ce soit.

Venant de tous bords, notre équipe est composée de personnes bénévoles qui n’ont qu’un seul objectif:

AIDER A LA RECONCILIATION NATIONALE EN CÔTE D’IVOIRE.

Nous ne nous interdisons pas le dialogue : notre objectif est d’aider à créer le lien entre nos frères et soeurs Ivoiriens qui du fait des incompréhensions successives et des rancoeurs nées des affrontements, sont enfermés pour certains dans des… tours d’ivoire.

Nous donnons de notre temps, mobilisons nos énergies pour tenter de rassembler par delà les clivages .

Nous écouterons, lirons et publierons des témoignages des personnes qualifiées de « pro-Gbagbo » ou « pro-Ouattara » tant que ces dires et ces écrits ne vont en pas en l’encontre de notre éthique.

Nous nous refusons à diaboliser M. Ouattara ou M. Gbagbo ni qui que ce soit.

Aujourd’hui cela tient du grand écart…

Mais comme personne dans ce pays n’a pas d’autre choix que d’accepter de vivre ENSEMBLE, nous sommes résolument optimistes quant à l’évolution des mentalités.

Nous voulons aussi faire comprendre qu’un pays n’appartient pas à ses gouvernants.

Tout citoyen a le droit de prendre part aux débats de la société. Le rôle des dirigeants est de faciliter et d’encourager cela. Si le peuple ne comprend pas cela il signe un chèque en blanc pour une dictature.

Ce que notre pays a traversé est grave, très grave… Mais nous ne sommes pas les seuls dans l’histoire de l’humanité à être passés par là: TOUS les pays dans le Monde ont eu et continuent d’avoir leurs oppositions.

Comprendre cela, permet de « relativiser » notre situation actuelle.

« Relativiser », notez les guillemets;notez les bien…

Cela signifie que nous n’avons pas l’intention de banaliser la souffrance, le sentiment d’injustice et les peurs qu’ont vécus ou vivent (encore) nos concitoyens de TOUS bords.

Conscients que notre projet peut présenter des risques de détournement, nous essayerons autant que possible de ne pas tomber dans le piège  de la manipulation. Pour cela dans les témoignages que nous recevrons,  nous ne laisserons pas apparaître des noms d’auteurs présumés. Nous éviterons de publier des indices permettant de les identifier.

Nous ne sommes ni de la police ni de la justice. Si des accusations doivent désigner un groupe de personnes, elles devront être faites dans le cadre de la loi.

Les références et accusations que vous trouverez sur le site viennent de documents officiels d’ONG (Amnesty International, Human Rights Watch etc…). Elles n’engagent pas le site. Nous déclinons d’avance toute responsabilité.

Comment participer à ce projet de construction de notre mémoire collective?

Nous acceptons les photos des disparus ainsi qu’une fiche nécrologique car nous pensons que cela peut permettre à des amis, des parents d’être informés de la disparition de la personne concernée.

RIEN sur ce site n’est payant. Nous ne demandons pas de fonds de quelque nature que ce soit. Seulement de la bonne volonté et du souhait sincère de voir la Côte d’Ivoire retrouver la paix et la sérénité.

Envoyez nous des liens , des articles, des vidéos ou des enregistrements sonores que vous estimez aller dans le sens de notre projet.

Si vous souhaitez participer écrivez nous à : temoignage@verite-reconciliation.org.

Dites nous en quoi vous pouvez ou voulez contribuer.

Tout le monde peut faire quelque chose quelque soit son niveau d’études.

Si vous avez des comptes:

parlez en à vos amis.

Il n’y a pas de limite dans le temps des informations:

la période que nous souhaitons mettre en lumière est celle qui part de 1990 à 2011.

P.S. Enseignants, étudiants (en Histoire, politique) , « passionnés » … rejoignez-nous!

Mohamed Sangaré

 

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Qui sommes nous?

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Google+