Présidentielle au Ghana : l`opposition dénonce des fraudes et déclare son candidat vainqueur (RFI)

aopp Présidentielle au Ghana : l`opposition dénonce des fraudes et déclare son candidat vainqueur (RFI)

Le Ghana attendait toujours ce soir, dimanche 9 décembre, le nom du vainqueur de l’élection présidentielle qui s’est tenue vendredi et samedi. Et la tension monte alors que l’opposition a rejeté les résultats partiels qui donnaient le président sortant gagnant et dénoncé des fraudes. En fin d’après-midi, la police a dispersé des manifestants de l’opposition qui s’étaient rassemblés devant la Commission électorale avec des gaz lacrymogènes.

Le NPP, le parti d’opposition, assure qu’il a remporté l’élection avec son candidat à la présidentielle, Nana Akufo Addo. C’est le président du parti qui l’a dit en fin d’après-midi dans une conférence de presse. Il dénonce un système de fraudes et reproche aux médias privés d’avoir publié des résultats non officiels anticipant une victoire pour le président sortant.

Depuis ce matin effectivement, des radios privées comme Joy FM, jugées sérieuses, ont compilé les résultats et donné John Dramani Mahama vainqueur. Mais la commission électorale, elle, n’a pas terminé le dépouillement. A la mi-journée, elle donnait, les deux candidats au coude à coude. Mais elle a cessé de publier les résultats partiels sur son site internet depuis.

En attendant, les esprits s’échauffent. Autour de la commission électorale, toutes les rues sont bloquées depuis hier par des véhicules blindés. Les forces de l’ordre ont repoussé 200 à 300 manifestants du NPP. S’il y a eu des problèmes techniques notamment liés à l’utilisation du vote biométrique, ce qui a conduit à prolonger le vote d’une journée, les 4 500 observateurs locaux du scrutin assurent que cela n’a pas fondamentalement remis en cause le bon déroulement du vote.

Le Ghana joue sa réputation de modèle démocratique en Afrique de l’Ouest. Les sages du Peace Council ont d’ailleurs jugé bon, hier soir, d’appeler les leaders politiques à la retenue et les Ghanéens à la patience.

En tout cas, les électeurs se sont rendus en masse aux urnes pour se scrutin multipartite. Le taux de participation avoisine les 80%, contre 70% en 2008.

 

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Présidentielle au Ghana : l`opposition dénonce des fraudes et déclare son candidat vainqueur (RFI)

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


You may also like...

Commentaires

Google+