Ouattara instaure une commission sur les exactions

allassane ouattara Ouattara instaure une commission sur les exactions

A la mémoire des victimes de la crise post-électorale: le Président Alassane Ouattara lance la Journée nationale des Martyrs

Abidjan – Le président ivoirien Alassane Ouattara a instauré mercredi une commission d`enquête sur les violations des droits de l`Homme commises durant la récente crise post-électorale, une commission qui aura six mois pour rendre ses conclusions.

Cette commission nationale mènera « des enquêtes non-judiciaires » pour « aider à comprendre comment et pourquoi » des violations « aussi graves et massives » des droits de l`Homme ont pu être commises, selon un communiqué du Conseil des ministres.

Annoncée mi-juin, cette structure devra aussi « apporter des réponses appropriées » aux rapports d`ONG internationales de défense des droits de l`Homme, qui – comme l`ONU – ont accusé le camp de l`ex-président Laurent Gbagbo comme le camp Ouattara de crimes de guerre et contre l`humanité.

M. Ouattara « a rappelé son engagement  » à lancer « des procédures judiciaires à l`encontre de tous les auteurs des atteintes aux droits de l`Homme ».

La commission doit être constituée avant fin juillet et aura six mois pour faire des « recommandations ».

Au moins 3.000 personnes ont été tuées lors de la crise née du refus de M. Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010.

Parallèlement, la justice ivoirienne poursuit ses enquêtes, qui ont conduit à l`incarcération de 25 personnalités pro-Gbagbo, inculpées d`atteinte à la sûreté de l`Etat ou d`infractions économiques.

Par ailleurs, une quinzaine de personnes, dont Laurent Gbagbo et son épouse Simone, arrêtés le 11 avril, sont en résidence surveillée dans le nord du pays, et n`ont pas été inculpées pour l`heure.

Pour la première fois sous la présidence Ouattara, le Conseil des ministres s`est tenu à Yamoussoukro, devenue capitale politique sous le « père de la Nation » Félix Houphouët-Boigny (au pouvoir de 1960 à 1993).

Le nouveau chef de l`Etat a promis de faire de Yamoussoukro la capitale effective, alors qu`Abidjan reste le coeur du pouvoir politico-économique.

Source: AFP via Abidjan.net

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Ouattara instaure une commission sur les exactions

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


You may also like...

Commentaires

Google+