Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte d’Ivoire?

Le programme du Millenium Challenge Corporation (MCC)

Le programme du Millenium Challenge Corporation (MCC) fournit aux pays en voie de développement sélectionnés, des subventions très importantes dans l’optique de financer des projets et programmes susceptibles de contribuer à la réduction de la pauvreté, et par ricochet créer les conditions d’un développement durable de ceux-ci.

Millennium Challenge Corporation United States of America Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?

Le Millenium Challenge Corporation (MCC) est également une agence d’aide à l’extérieur des Etats- Unis d’Amérique, institution indépendante, créée par le Congrès américain en janvier 2004, elle intervient dans les pays qui sont fortement engagés dans la bonne gouvernance, la libéralisation de l’économie, et l’investissement dans les ressources humaines.
Il existe deux types de programmes mis en oeuvre:

  •  le ‘’Threshold program’’  [Programme Seuil, NDLR] qui constitue un panier pour financer des études préliminaires ou actions. Il tend à créer les conditions favorables pour amener le pays candidat à se mettre à niveau pour pouvoir bénéficier du second programme. Le montant de la subvention peut varier entre 13 et 22 millions de Dollars américains, c’est-à-dire entre 6.5 et 11 milliards de Francs CFA.
  • le ‘’Compact program’’, qui, sur la base de l’admissibilité du pays candidat aux trois catégories de critères cités plus haut, permet de financer sur une période plus longue (cinq ans) un ensemble de projets dans le secteur de l’agriculture, des infrastructures, de l’accès au marché, et de l’environnement des affaires. Le montant de la subvention peut varier entre 150 et 400 milliards de Francs CFA en fonction du niveau du PNB par habitant du pays candidat.

Le MCC est géré par un Directeur Général, qui est issu d’un Conseil d’Administration composé de neuf membres dont le Ministre des Affaires Etrangères, le Secrétaire au Trésor, le Représentant personnel du Président des USA pour le commerce, l’Administrateur de l’USAID, qui servent au Conseil avec quatre représentants issus du secteur privé américain.
Pour apprécier l’éligibilité d’un pays au programme MCC, le Conseil d’Administration examine la performance de chaque pays sur la base de dix sept (17) indicateurs de performance.

Lorsque ces pays sont éligibles, ils ont la latitude d’identifier leurs priorités pour réduire la pauvreté et accroître leur capacité de croissance économique durable. Ces critères sont utilisés pour évaluer la performance des pays.

Catégorie « bonne gouvernance » (ruling justly)

Au niveau de la catégorie « bonne gouvernance » (ruling justly), nous avons comme critères :

  1. les libertés civiques,
  2. les droits politiques,
  3. le contrôle de la corruption,
  4. l’efficacité de l’action gouvernementale
  5. l’Etat de droit, gouvernementale,
  6. la liberté, et la recevabilité.

Catégorie « Investissement dans les ressources humaines »’ (Investing in human ressources)

Au niveau de la catégorie « Investissement dans les ressources humaines »’ (Investing in human ressources), les critères sont :

  1. le taux d’immunisation,
  2. les dépenses publiques en matière de santé,
  3. le taux d’achèvement des études primaires pour les jeunes filles,
  4. les dépenses publiques au niveau de l’éducation primaire, et
  5.  la gestion des ressources naturelles.

Catégorie « mesures en faveur de la libéralisation de l’économie » (Economic Freedom)

Quant à la catégorie « mesures en faveur de la libéralisation de l’économie » (Economic Freedom), les critères retenus sont :

  1. la création de nouvelles entreprises,
  2. les droits fonciers et l’accessibilité,
  3. la politique commerciale,
  4. la qualité de la réglementation,
  5. la maîtrise de l’inflation, et
  6. la politique fiscale.

Le MCC expliquée à ma fille

Les Etats Unis acceptent de financer les pays sous-développés à condition qu’ils remplissent les conditions ci-dessus: à savoir que le pays en question soit:

  1. Bien gouverné: respect de des droits de l’homme, lutte contre la corruption
  2. Qu’il ait une bonne politique en matière de santé et d’éducation
  3. Qu’il gère correctement ses rentrées d’argent et qu’il favorise la création d’entreprises

Pour chacun des critères il faut qu’il obtienne la moyenne: comme toi à l’école, si tu veux passer en classe supérieure…

Mais comment mesure t’on ces critères?

On crée une équipe constituée d’experts qui connaissent les règles de notation de ces critères.

Et les membres de cette équipe sont très bien payés?

Chut. Tu sais… Ce que je sais c’est que ça peut coûter cher de mesurer la pauvreté.

Comment travaillent-ils?

A vrai dire je ne sais pas vraiment… Mais j’imagine qu’ils envoient d’autres personnes dans différents endroits du pays munies de fiches avec des questions.

Et ils mettent des notes dans un tableau et après ils envoient tout ça au bureau des Experts.

Et les Experts se chargent de faire les moyennes.

Par exemple pour mesurer « le contrôle de la corruption », ils vont rencontrer les policiers, les fonctionnaires etc… Et ils demandent combien vous toucher par gbaka ou camion arrêté?

Si ces derniers disent qu’ils touchent beaucoup d’argent, ce n’est pas bon: les enquêteurs mettront une mauvaise note au pays…

Et la Côte d’Ivoire où en est elle?

Jusqu’à maintenant elle ne remplissait pas les critères nécessaires à l’éligibilité au MCC.

Source: Apex-ci

Afin de rattraper le retard pris par la Côte d’Ivoire en raison de sa non-admission au programme MCC,il a été conseillé aux autorités ivoiriennes de mettre en place urgemment une stratégie plus agressive pour que l’engagement de la Côte d’Ivoire dans ce programme soit perçu comme une volonté politique affichée des autorités ivoiriennes.

La mise en place de ce programme MCC en Côte d’Ivoire devrait contribuer à une plus grande consolidation du programme de reconstruction de la Côte d’Ivoire et par ricochet, à une relance du secteur privé. Pour y parvenir, les priorités sont :

Priorité 1
Renouveler l’intérêt et l’engagement de la Côte d’Ivoire pour en être bénéficiaire et tirer profit de ce programme ;
Priorité 2
Entreprendre des visites de travail auprès du MCC à Washington ;
Priorité 3
« S’attaquer » à l’amélioration des indicateurs de performance au niveau du positionnement (scoreboard) de la Côte d’Ivoire en identifiant les différents points focaux dans le dispositif de collecte et de transfert des données statistiques pour effectuer les évaluations ;
Priorité 4
Confirmer l’utilisation des services d’un consultant en matière de notation pour piloter les opérations d’animation locale ;
Priorité 5
Ne pas être éligible au programme MCC représente un handicap structurel important pour la Côte d’Ivoire (aussi bien pour le secteur public que pour le secteur privé) d’autant plus qu’il ne se situe pas sur les mêmes bases compétitives que les autres pays de la sous-région. : Mettre en place des ressources disponibles.

L’admissibilité de la Côte d’Ivoire au MCC pourrait être une donnée majeure dans les rapports économiques et commerciaux entre la Côte d’Ivoire et les USA, notamment pour une injection de plus de 400 milliards de Francs CFA qui seront utiles à la Côte d’Ivoire dans ce contexte de reconstruction.

Un nouvel élan des relations économiques et commerciales entre les USA et la Côte d’Ivoire devrait permettre, dans la perspective de l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au MCC, d’accroître le niveau des investissements directs américains dans l’économie ivoirienne, et in fine, accroitre les ressources additionnelles extérieures dans le cadre de la mise en oeuvre du PPTE en vue de la réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire.

Les Indicateurs actuels

Source: MCC USA

Côte d’Ivoire  Année fiscale 2012 :Tous les voyants au rouge (pour l’instant)

mcc1 synthese 300x39 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?

 

Côte d’Ivoire commentaires
mcc1 economic freedom 175x300 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?  Bon point pour :

  • la politique fiscale
  • la maîtrise de l’inflation
  • et le commerce.

Mauvais point pour la régulation

mcc1 economic freedom2 194x300 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?  Mauvais point en matière de:

  • L’intégration économique des femmes
  • Accès au crédit
  • A la création d’entreprises
mcc2 investing people 267x300 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?  Bon point pour:

  • la politique d’éducation primaire
  • et la protection des ressources naturelles

Mauvais point en matière de :

  • Dépenses de santé
  • Campagnes de vaccination
  • Scolarisation des filles
  • Santé infantile
mcc2 investing people2 267x300 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?  Tous les indicateurs en matière de gouvernance sont au…rouge

  • Les droits politiques
  • Les libertés civiles
  • La liberté de la presse
  • L’efficacité de l’action gouvernementale
  • Le contrôle de la corruption

Source : L’Intelligent d’Abidjan 

L’administration américaine est d’accord pour l’éligibilité de la Côte d’Ivoire au programme MCC. Un grand pas a été fait, avec l’éligibilité du pays à l’AGOA depuis le 25 octobre 2011 et son inscription sur la liste des pays-candidats au programme MCC en novembre 2011.

Cependant des efforts restent à faire. Le gouvernement ivoirien doit faire preuve de capacité à relever les défis dans les délais requis pour les indicateurs prioritaires (contrôle de la corruption, création de nouvelles entreprises, implication du genre dans l’économie, accès au crédit, et taux de vaccination). «Il faudra mener un lobbying renforcé au niveau de l’administration et des institutions (Présidence, Primature, ministères, Assemblée Nationale, Conseil Constitutionnel) pour faire passer les textes en urgence (ordonnances, lois, arrêtés et décrets)», indique un spécialiste en négociation dans le cadre du programme MCC.

En plus de cela, l’unité «Compact» doit être opérationnelle d’ici juin 2012.

Ce qui suppose que le gouvernement doit s’activer à mettre à disposition des ressources financières nécessaires en vue de la mise en œuvre des reformes et actions proposées dans les délais impartis.

Le défi majeur pour la Côte d’Ivoire dans le cadre du processus de l’éligibilité pour le MCC, c’est sa capacité à créer les conditions meilleures d’une croissance durable et inclusive afin de réduire la pauvreté.

Sangaré Mohamed

sangare avatar 1402136926 1 96x96 Millenium Challenge Corporation (MCC) : Où en est la Côte dIvoire?

😉

sangare – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Recherches ayant amené à cette page:

  • millenium challenge corporation cote divoire
  • millenium challenge corporation (mcc)
  • MCC Côte dIvoire
  • millenium challenge corporation : la cote d\ivoire

You may also like...

Commentaires

Google+