L’ONG WILDAF lance un projet d’autonomisation des femmes rurales

LOGOWILD bleu150 L’ONG WILDAF lance un projet d’autonomisation des femmes ruralesAbidjan, L’ONG Femme, droit et développement en Afrique (WILDAF), en collaboration avec la Plate-forme des femmes pour gagner (PFG), a procédé vendredi à Abidjan, au lancement du projet « Utiliser la loi comme un outil pour l’autonomisation des femmes rurales en Afrique ».

A la cérémonie de lancement du projet, la présidente des ONG initiatrices (WILDA/PFG), Me Christiane Bitty-Kouyaté, situant l’enjeu de l’initiative, a fait observer que « sans terre, la femme n’est rien ». Elle a ajouté que la population même ne représente rien sans la terre, car ce sont les femmes qui la nourrissent à travers leurs activités.

Aussi, face à la méconnaissance de leurs droits sur leurs terres, Me Bitty-Kouyaté a-t-elle jugé judicieux de sensibiliser les agricultrices, venues de toutes parts du pays, afin, a-t-elle dit, de conforter ces droits pour avoir des revenus plus importants.

Aussi, la cérémonie a-t-elle consisté en la présentation du projet « Utiliser la loi comme un outil pour l’autonomisation des femmes rurales en Afrique », par Me Judith N’Vodjo, experte en droits de l’Homme et chargée de programmes à WILDAF. Le projet, mis en œuvre depuis 2009, concerne cinq pays de l’Afrique de l’ouest, à savoir outre la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Ghana et le Burkina Faso.

En outre, un panel portant sur le thème « A chaque agricultrice son lopin de terre et son certificat foncier », à travers les sous-thèmes ‘le foncier rural en Côte d’Ivoire’, ‘les stratégies d’accession des femmes à la propriété foncière’ et ‘la procédure pour l’obtention du certificat foncier’, a été prononcé par des experts dont Koffi Jean-Paul, membre du comité national de vulgarisation de la loi foncière de 1998.

Par ailleurs, la journée de sensibilisation et d’information a été l’occasion pour la Plate-forme des femmes pour gagner, de lancer son activité de coaching des femmes candidates aux législatives.

Les deux activités sont organisées par les ONG WILDAF et PFG, en collaboration avec leur partenaire MDG3 Fund «Investir dans l’égalité». Elles s’inscrivent, l’une, dans le but de favoriser l’autonomisation des femmes agricultrices dans leurs activités. Et l’autre, dans le cadre de la mise en œuvre du programme de promotion de la femme en vue de sa participation aux prises de décisions, notamment dans la perspectives des législatives prévues le 11 décembre.

A cet effet, l’ONG PFG a lancé, le 19 octobre, une campagne de mobilisation de recettes, à travers la vente de tickets (1.000 FCFA), en vue de soutenir financièrement les candidates aux législatives, rappelle-t-on.

logo L’ONG WILDAF lance un projet d’autonomisation des femmes rurales
(AIP)

cmas

CIVVR avatar 1402139190 96x96 L’ONG WILDAF lance un projet d’autonomisation des femmes rurales

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Recherches ayant amené à cette page:

  • autonomisation de la femme rurale

You may also like...

Commentaires

Google+