[L’Inter] Tueries d’Abobo, Gbagbo saisit Ban Ki-moon : Ce que l`ancien chef de l’État réclame

ban ki moon [LInter] Tueries dAbobo, Gbagbo saisit Ban Ki moon : Ce que l`ancien chef de l’État réclame

Rebondissement dans l’affaire des tueries de 7 femmes à Abobo.

Le week-end dernier, l’ancien chef de l’État, Laurent Gbagbo en résidence surveillée à Korhogo, a reçu la visite de ses principaux avocats au niveau international. A savoir maîtres Lucie Bourthoumieux, Roland Dumas, Jacques Vergès et Marcel Ceccaldi.

A cette occasion, Laurent Gbagbo a instruit ses conseils juridiques d’entreprendre toutes les actions nécessaires en vue de faire toute la lumière sur les événements qui se sont déroulés le jeudi 3 mars 2011 à Abobo.

Et qui ont causé la mort de sept manifestantes du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

La volonté de l’ancien chef de l’État vient d’être traduite en acte. Hier mardi, nous avons reçu un mail via les services du cabinet d’avocats de Me Bourthoumieux, nous informant que le ministre Justin Katinan Koné, porte-parole de Laurent Gbagbo, venait d’adresser ce jour même un courrier au Secrétaire général des Nations unies, le Sud-Coréen Ban Ki-moon.

La lettre dont nous avons reçu copie (voir en fac-similé l’intégralité du courrier) indique dans son objet, que l’ex-numéro un ivoirien demande la mise en place par l’Organisation des Nations unies, d’une commission d’enquête
internationale sur les tueries d’Abobo et les actes consécutifs de crimes contre l’humanité en Côte d’Ivoire depuis 2002.

« Dans un double souci d’établir la vérité sur ces événements et sur tous ceux qui se sont déroulés dans son pays depuis septembre 2002 et de renforcer la crédibilité de l’ONU dont l’image s’est dégradée dans la conscience d’une bonne partie de la population ivoirienne, le Président Laurent GBAGBO vous demande de constituer une commission d’enquête internationale à l’effet d’établir la réalité des faits et d’en rechercher les auteurs et leurs complices »,

écrit Koné Katinan. Me Lucie Bourthoumieux que nous avons jointe dans la soirée au téléphone depuis Paris, nous a situé sur les motivations et les objectifs de la sollicitation de l’ancien chef de l’État.

« Le Président Laurent Gbagbo veut que toute la vérité éclate pour déterminer qui sont les véritables auteurs de ces présumées tueries. Parce qu’il n’est pas convaincu que c’est l’armée ivoirienne (dont il était le chef suprême au moment des faits) qui est l’auteur de ces présumées tueries à Abobo »,

a expliqué l’avocate.

Anassé Anassé

Source: L’Inter

CIVVR avatar 1402139190 96x96 [LInter] Tueries dAbobo, Gbagbo saisit Ban Ki moon : Ce que l`ancien chef de l’État réclame

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


You may also like...

Commentaires

Google+