Kandia Camara sonne la mobilisation des acteurs de l’école dans la Bagoé pour rafler le prix d’excellence ADO (L’intelligent d’Abidjan)

audience hilary3 Kandia Camara sonne la mobilisation des acteurs de l’école dans la Bagoé pour rafler le prix d’excellence ADO (Lintelligent dAbidjan)«J’ai profité de ma visite aux parents pour venir toucher du doigt les problèmes et encourager les acteurs locaux de l’école. Venir constater soi-même les problèmes, est mieux que les rapports que nous recevons régulièrement.

Pendant ces visites qui ont débuté le vendredi dernier au lycée de Boundiali, j’ai vu des collaborateurs au travail, dévoués pour la tâche. Nous savons que la tâche n’est pas facile. Il y a beaucoup d’insuffisances en termes d’enseignants, d’infrastructures et équipements scolaires. Ici au lycée de Kouto, mes collaborateurs m’ont exposé un déficit de trente-quatre (34) enseignants. Ce problème est général et il se pose de manière criante surtout dans les zones centre, nord et ouest. C’est pour cette raison que le gouvernement a décidé d’affecter le contingent des enseignants recrutés cette année au nombre de trois mille jeunes Ivoiriens, prioritairement dans ces zones-là. Concernant les tables-bancs, cela n’est pas compliqué.

Dans les semaines à venir, nous allons régler ce problème. Nous allons tout mettre en œuvre pour résoudre au fur et à mesure les problèmes. Le président a prévu dans son programme la construction de 25000 salles de classe sur l’ensemble des cinq ans de son mandat. Ce programme a démarré cette année. Ainsi, nous allons renforcer les infrastructures actuelles avec 5000 salles de classes et la construction de 11 collèges. Nous voulons un système éducatif performant.

Nous voulons que la Côte d’Ivoire redevienne ce pays où la majorité des cadres des pays de la sous-région venaient pour leur formation. Nous travaillons à cela. Le président de la République, le Premier ministre et l’ensemble du gouvernement ont décidé de mobiliser des moyens financiers importants pour que le système éducatif atteigne ses objectifs de compétitivité, de performance et d’excellence. Les enseignants, les personnels d’encadrement, les acteurs de terrain, qui ont en charge l’éducation et la formation de ces milliers d’enfants pour en faire les cadres achevés de la Côte d’Ivoire émergente de demain, ont une grande responsabilité. C’est pourquoi, je leur demande de continuer de travailler avec dévouement, abnégation, hauteur. Et d’achever les programmes. Il est important que chaque enseignant achève son programme.

Vous avez la formation des enfants entre vos mains pendant neuf mois. Il faudrait, au moment des évaluations de fin d’année, qu’un savoir général ait été dispensé aux enfants et qu’ils puissent être évalués sur ce qu’ils ont vu en classe et avoir dès lors toutes les chances de réussite. Vous, les élèves, tous les moyens mis à la disposition de l’école, tous les efforts fournis par les enseignants et les encadreurs, c’est pour vous aider à vous préparer un avenir meilleur. Vous êtes les principaux acteurs. Tous ces efforts sont faits pour vous. Il faut en avoir conscience et vous mettre résolument au travail. Aujourd’hui, nous sommes dans une Côte d’Ivoire de mérite. Seul le travail compte. Plus de tricherie, plus de facilité, plus de raccourcis.

Tous les enfants naissent intelligents et ont les mêmes chances de réussir. Ce sont ceux qui écoutent leurs parents et leurs enseignants, qui travaillent à la maison, avec courage, qui respectent les aînés, qui réussissent. Tout élève a les capacités de réussir sans tricher. Il suffit de le vouloir. Un enfant qui a la volonté de réussir dans les études ou dans la vie, il y arrive toujours tant qu’il est animé de bonne volonté. La réussite dépend d’abord de la volonté. Je veux que les élèves de Côte d’Ivoire en général et de la DREN de Boundiali qui est ma région natale, aient la volonté de réussir. Si tous ont la volonté, je suis convaincue qu’ils vont trouver en eux-mêmes les ressources pour réussir. Quant à vous, chers parents d’élèves, je voudrais vous exhorter à scolariser tous les enfants, filles comme garçons, à les encadrer de la même manière.

Seuls le gouvernement et les enseignants ne peuvent pas assurer la réussite des enfants. Chacun a sa partition à jouer. Le gouvernement répond aux préoccupations en matière d’équipements, de recrutements des enseignants, mais la responsabilité des parents à la maison est très grande. On peut tout faire à l’école mais si l’enfant n’est pas suivi à la maison, tous les efforts sont vains. C’est pourquoi nous voulons que les parents d’élèves jouent leur rôle de premiers encadreurs à la maison.

Cette année, nous allons instaurer un système de célébration des meilleurs acteurs de l’école. Les meilleurs élèves, inspecteurs, proviseurs, DREN et autres responsables, ainsi que les meilleurs parents d’élèves seront récompensés. Je veux que les meilleurs acteurs de l’école ivoirienne soient de la Dren de ma région natale.

Je vous exhorte au travail pour relever ce défi de la meilleure DREN de Côte d’Ivoire avec les meilleurs résultats aux examens de fin d’année».
Propos recueillis par MTT

@civvr: Pourquoi il y a tant de recherches du CV de Mme Kandia Camara?

Pour le CV : http://www.gouv.ci/doc/CV_Kandia_CAMARA_24062011.pdf

Pour son blog : http://www.kandiacamara.net

Répondez-nous s’il vous plaît :o)

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Kandia Camara sonne la mobilisation des acteurs de l’école dans la Bagoé pour rafler le prix d’excellence ADO (Lintelligent dAbidjan)

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Recherches ayant amené à cette page:

  • kandia camara biographie
  • biographie de kandia camara
  • biographie kandia camara
  • la biographie de kandia camara
  • biographie de mme kandia camara
  • bibliographie de kandia camara
  • biographie ministre kandia camara
  • cv ministre kandia camara

You may also like...

Google+