« J’ai vu le meurtre de deux jeunes hommes », le 13 janvier 2011 à Abobo

habre promo fr « J’ai vu le meurtre de deux jeunes hommes », le 13 janvier 2011 à Aboboabobo « J’ai vu le meurtre de deux jeunes hommes », le 13 janvier 2011 à Abobo

Un habitant d’Abobo a décrit le meurtre de deux jeunes hommes commis le 13 janvier par des militants des Jeunes patriotes qui tenaient un poste de contrôle juste devant leur siège dans le quartier . Ce même jour, cinq policiers avaient été tués dans ce quartier par des agresseurs non identifiés liés, d’après le gouvernement Gbagbo, aux forces pro-Ouattara. L’habitant a déclaré :

Vers 10 heures du matin, alors que je parvenais à la route principale, une femme m’a informé que les Patriotes tuaient des gens à nouveau. Je suis allé prudemment jusqu’à un endroit d’où je pouvais voir ce qui se passait, et là j’ai vu un jeune homme allongé au milieu de la route. […] Sa tête était couverte de sang et j’ai vu des briques par terre sur la route à proximité.

Il y avait une vingtaine de Patriotes qui marchaient tout autour de l’homme mourant, portant du bois et des briques. Le jeune homme respirait à peine, c’étaient ses derniers moments. Je suis passé rapidement à côté en traversant la route ; je voulais courir mais si je n’avais pas marché normalement ils s’en seraient pris à moi .

  Ensuite, juste après midi, j’ai vu un second meurtre. Le dirigeant local des Patriotes et quelques autres pourchassaient un jeune homme depuis une rue qui mène à l’autoroute. Alors qu’ils arrivaient à la route, l’homme s’est retrouvé coincé derrière un minibus ; il s’est retourné avec les mains en l’air et l’un des Patriotes l’a poignardé à plusieurs reprises avec un couteau. […]

La victime est tombée, puis deux autres hommes ont attrapé une petite table en bois et ils s’en sont servis pour frapper l’homme, encore et encore ; ils l’ont battu à mort. Après l’avoir tué, les trois hommes se sont retournés calmement, ont mis leurs mains dans les poches et se sont éloignés.

Nous avons appris plus tard que les victimes étaient des jeunes du RHDP.[64]

 

Source: HRW

CIVVR avatar 1402139190 96x96 « J’ai vu le meurtre de deux jeunes hommes », le 13 janvier 2011 à Abobo

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


You may also like...

Commentaires

Google+