CAN-2012 – Copa Barry, de maillon faible à point fort (AFP)

LIBREVILLE – Le gardien Copa Barry a souvent été
considéré comme le maillon faible de la Côte d’Ivoire mais, dans cette
CAN-2012, il est difficile de lui adresser le moindre reproche: il n’a
encaissé aucun but et s’est montré rassurant avant la finale, dimanche contre
la Zambie.

Copa13 CAN 2012   Copa Barry, de maillon faible à point fort (AFP)
A chaque élimination d’un grand tournoi, la presse s’enthousiasmait sur les
performances des stars Didier Drogba ou Yaya Touré, accusant souvent Barry,
pas irréprochable sur certains matches il est vrai.
« Je  savais qu`il fallait être patient. C`était une question de temps. J`étais jeune dans cette sélection et en face il y avait des joueurs de haut niveau. On m`a accepté dans ce groupe, j`essaie de ne pas lâcher. Je joue dans un petit championnat (Belgique, Beveren 2003-2007, Lokeren depuis), je ne suis pas trop vu par rapport aux autres », raconte Barry, qui affirme n`avoir pas douté.

« J`ai toujours eu le sourire. Le temps avance et puis si tu veux arriver plus haut, il faut te servir des échecs et des critiques. C`est une manière de grandir », explique le gardien de 32 ans, chrétien fervent, qui s`impose le jeûne les jours de match avec la Côte d`Ivoire.

« C`est important pour moi. Si tu veux arriver loin il faut sacrifier des choses. Chacun fait des sacrifices de son côté. Moi, à chaque match, je jeûne.

Ca me purifie, ca me rend encore plus fort. Je remercie le Bon Dieu. Maintenant j`espère que ca va aboutir dimanche », souligne-t-il.

Avec son bilan parfait lors de cette CAN, il est désormais sous les feux des projecteurs, mais préfère rester modeste: « La vedette, c`est l`état d`esprit, c`est le groupe. On est 23. Tout le monde peut jouer et porter la Côte d`Ivoire vers l`avant. C`est à nous de donner le meilleur sur le terrain.

Le banc est important, les dirigeants, la presse, la population est derrière
nous! »

Son partenaire, l`attaquant Salomon Kalou, à l`image des autres stars de l`équipe, a pris conscience qu`il fallait que l`édifice ivoirien repose sur une solide base défensive pour protéger Barry et enfin remporter des titres.

« Tout le monde est concerné par le repli défensif et ils (les attaquants) font l`effort pour revenir. Après ils sont récompensés », précise Kalou.

Barry rend hommage au travail de ses coéquipiers: « On est bien costaud derrière, tout le monde est solidaire, au milieu, devant. Il n`y a pas que moi. Tout le monde apporte sa pierre à l`édifice ».

Barry en est à 450 minutes (5 matches) sans encaisser de but: « J`ai déjà vécu ça en club, jusqu`à 6-7 matches, je ne sais pas trop, mais pas en équipe nationale. Ca commence à payer pour l`équipe nationale, je suis surtout content pour le groupe et j`espère un 6e! », soupire-t-il.

Les Eléphants ont remporté leur unique CAN en 1992 avec le fameux gardien Alain Gouamené, qui n`avait encaissé aucun but lors du tournoi. En 2006, ils avaient échoué en finale contre l`Egypte aux tirs au but (4-2), sur un score de 0-0 à l`issue des prolongations, avec Jean-Jacques Tizié dans la cage.

« On savait que ça (cette CAN) allait être difficile. Il faut rester les pieds sur terre. Il y aura une bonne équipe de Zambie en face », rappelle Barry.

« On s`est servi un peu du passé parce que le succès, c`est de voler d`échec en échec sans jamais renoncer. On joue avec beaucoup plus de maturité et d`expérience et ça nous sourit », ajoute-t-il.

En cas de victoire, la presse pourra alors célébrer un titre pour Drogba (33 ans), Zokora (31 ans), Kolo Touré (30 ans), Yaya Touré (29 ans) et… Copa Barry.

pgf/gv
Source: AFP

CIVVR avatar 1402139190 96x96 CAN 2012   Copa Barry, de maillon faible à point fort (AFP)

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


Recherches ayant amené à cette page:

  • copa barry salaire
  • salaire de copa barry

You may also like...

Google+