Accusé de collusion avec Trafigura : Les victimes des déchets toxiques assiègent Frat-Mat (Le Patriote)

« Vénance le vendu » ; « Vénance démissionne ! » Ce sont là quelques slogans qu’on pouvait lire hier matin sur les pancartes que tenaient les victimes des déchets toxiques devant les locaux de Fraternité Matin aux 220 logements. Elles entendaient ainsi à exprimer leur indignation suite à des articles parus dans ce quotidien mettant en doute la toxicité des déchets toxiques.

46782 Accusé de collusion avec Trafigura : Les victimes des déchets toxiques assiègent Frat Mat (Le Patriote)

Pendant plus de 5 heures les manifestants ont scandé des slogans hostiles au Dg du quotidien progouvernemental Venance Konan.

Elles accusent le patron de Fraternité de prendre fait et cause pour Trafigura, société qui a déversé les déchets toxiques en 2006. 

Cette prise de position du quotidien éttaique en faveur du Navire qui a pollué l’air et tué plusieurs personnes est jugée intolérable.

« On ne comprend pas cette prise de position de Fraternité Matin qui est le journal de tous les Ivoiriens. Au lieu de défendre la cause des milliers de victimes il tente de faire croire que les produits déversés ne sont pas toxiques. C’est inadmissible »,

dénonce Yao Pipira, président de la Fédération nationale des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire. Face à ce qu’il qualifie d’injure à la mémoire des morts des déchets, l’organisateur principal de cette manifestation demande la tête du Dg de Fraternité Matin.

« Nous exigeons la démission du Dg de Fraternité Matin d’ici lundi. Ce qu’il a publié n’est pas un travail de journaliste mais une plaidoirie »,

martèle t-il. Le meneur de la fronde envisage de mener des actions d’envergure s’il n’obtient pas le départ du patron du journal gouvernemental.

Il annonce déjà pour jeudi, un grand sit in dans la cour du journal jusqu’au départ de l’équipe dirigeante du plus vieux quotidien de la Côte d’Ivoire. Poursuivant, il a dit ne pas comprendre qu’un journal qui fonctionne avec l’argent du contribuable devienne le bourreau du peuple.

« Venance Konan doit comprendre qu’il ne peut pas se moquer de la misère des victimes de façon impunie. Nous demandons au président de la République de démettre ce monsieur de ses fonctions»,

lance une manifestante visiblement très remontée contre le dg du journal à capitaux publics. Les indignés ont quitté les lieux aux environs de 13h.

Une importante réunion est prévue ce matin entre les victimes des déchets toxiques pour préparer le sit in de la semaine prochaine, avons-nous appris.

Zana Coulibaly

Source: Le Patriote

CIVVR avatar 1402139190 96x96 Accusé de collusion avec Trafigura : Les victimes des déchets toxiques assiègent Frat Mat (Le Patriote)

Site indépendant sur le processus de Vérité et réconciliation en Côte d’ivoire

CIVVR – who has written posts on Vérité et réconciliation Côte d'Ivoire.


You may also like...

Google+